COMMUNIQUÉ DE PRESSE

   

COP21 : SHEPARD FAIREY RÉALISE EARTH CRISIS, UNE SPHÈRE AU COEUR LA TOUR EIFFEL

20 Novembre 2015

C’est dans un contexte difficile à la suite des attentats qui ont touché Paris et Saint-Denis ces derniers jours, que l’artiste américain Shepard Fairey dévoile sa dernière œuvre « Earth Crisis » à la Tour Eiffel. Paris reste debout et c’est pour cette raison que l’installation de cette œuvre a été maintenue sans vernissage.

Earth Crisis est une sphère géante suspendue entre le premier et le deuxième étage de la tour Eiffel avec pour thème l’environnement. Visible du 20 novembre au 02 décembre, c’est un geste artistique fort pour Paris qui accueillera la Conférence mondiale COP21 pour le climat.

L’art public pour éveiller les consciences

Ce projet pensé et mis en place par La Galerie Itinerrance est issu de la conjugaison des engagements résolus de l’artiste, de la Mairie de Paris et de la Société d’Exploitation de la tour Eiffel, en faveur du développement durable.

La sphère, baptisée « Earth Crisis », pèse 2,3 tonnes et affiche 8 mètres de diamètre pour une surface imprimée de plus de 200m2. Suspendue à plus de 60 mètres au-dessus du sol, elle est un appel fort à la réflexion sur l’avenir de notre planète et sur les menaces qui pèsent sur sa pérennité.

Pour Shepard Fairey, connu sous le nom d’OBEY, l’art public a le pouvoir de toucher les gens émotionnellement et intellectuellement. La structure ornementale de la sphère « Earth Crisis »  est un mandala de motifs floraux qui évoquent l’harmonie avec la nature. Cette œuvre se compose autour de 8 images fortes qui entourent la sphère symbolisant à la fois la nature des menaces qui planent sur l’environnement et l’incitation à le respecter. Les images de ce mandala autour du thème du changement climatique et de l’environnement, ont pour but de provoquer une prise de conscience et des discussions sur l’avenir de la notre planète. Les couleurs utilisées rappellent le bleu et le vert de l’air, de l’eau et de la végétation qui permet à la terre de maintenir la vie.

« Ma position politique sur la protection de la planète est dictée par mon souci concernant la qualité de vie pour les générations futures. Je ne suis pas alarmiste, mais je pense que les gens doivent comprendre que nous sommes confrontés à une crise mondiale. Je pense qu’il est intéressant que le globe offre différentes expériences pour le spectateur à distance et de près tout en vivant dans le cœur de la Tour Eiffel. J’espère que la sphère « Earth Crisis » interpelle visuellement, mais génère également une conversation nécessaire sur le sort de notre planète. » – Shepard Fairey

Présentation détaillée du projet : itinerrance.fr/hors-les-murs/earth-crisis/

Une œuvre à venir admirer et une exposition pour comprendre

En complément de l’œuvre, une exposition, installée en plein air au 1er étage de la tour Eiffel, restitue la genèse du projet et détaille les motifs de la sphère monumentale.

A propos de Shepard Fairey dit OBEY

Né à Charleston, SC., Shepard Fairey est dipômé de la Rhode Island School of Design (RISD). Encore étudiant, il se fait connaître avec la campagne d’autocollants OBEY GIANT, qui modifie la perception qu’a le public de l’art et du paysage urbain. Shepart Fairey a signé plus de 60 fresques murales monumentales à travers le monde, notamment à Paris. Désormais véritable « institution artistique », le travail d’Obey est exposé dans plusieurs musées de renommée internationale. Parmi ses œuvres les plus connues, figurent le “Espoir” de Barack Obama, aujourd’hui exposé à la National Portrait Gallery de la Smithsonian Institution.

A propos de la Galerie Itinerrance

Ouverte depuis 2004 dans le 13ème arrondissement de Paris et spécialisée dans l’art urbain, la Galerie Itinerrance s’est rapidement faite remarquer sur la scène culturelle et artistique parisienne tant par ses prises de position en terme de sélection artistique que par ses projets “Hors les murs” innovants et audacieux. Que ça soit la “Tour Paris 13”, le musée à ciel ouvert “Street art 13” ou encore “Djerbahood” en Tunisie, les projets de la Galerie Itinerrance et de son directeur Mehdi Ben Cheikh ont pour but de promouvoir le Street Art dans toute sa diversité.

  

A propos de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel

Le 1er janvier 2006, la Ville de Paris a confié l’exploitation et la gestion de la tour Eiffel à la SETE dans le cadre d’une délégation de service public d’une durée de 10 ans. La SETE est une société d’économie mixte dont le capital est détenu à 60 % par la Ville de Paris. Elle est présidée par Bernard Gaudillère, Conseiller de Paris. La SETE emploie 300 personnes. Son chiffre d’affaires pour l’année 2014 s’élève à 78,5 millions d’euros.